Ces choses à éviter lors de la pose d’un parquet flottant

Par rapport à la pose d’un plancher en bois massif, celle d’un parquet flottant est plus aisée. Qui plus est, le tarif de la prestation est plus abordable. Pour installer votre parquet flottant dans les règles de l’art, retrouvez dans cette petite rubrique quelques erreurs de débutant à éviter.

Mettre un parquet flottant dans un hall d’entrée ou une cuisine

Avec les éclaboussures huileuses et chaudes ou encore les chutes d’objets, poser un parquet flottant dans une cuisine va vite dégrader sa couche de bois noble. Contrairement au parquet en bois massif, l’épaisseur en bois noble du parquet flottant est plutôt réduite. En mettant un parquet dans un hall d’entrée, les nombreuses allées et venues accompagnées de gravillons et de talons aiguilles peuvent aussi abîmer la surface du parquet. C’est la raison pour laquelle le parquet flottant n’est adapté que dans une chambre ou un séjour.

Poser un parquet fragile dans une chambre d’enfant

Aujourd’hui, le parquet est un accessoire de déco très tendance avec une grande variété de couleurs. Si vous souhaitez aménager du parquet dans une chambre d’enfant, le mieux serait d’utiliser des essences bien résistantes à l’impact comme la moabi. Privilégiez des bois de plancher flottant clairs et huilés. Il est aussi possible de choisir des tons foncés tels que le noir, le gris et le marron pour une pièce de repos. Pour faciliter les rangements des jouets, vous pouvez également opter pour un placard intégré pour s’harmoniser avec le mobilier de la pièce. C’est juste une petite astuce de rangement qui pourra vous aider.

Aménager un parquet flottant sur un terrain irrégulier

Il faut noter que l’installation d’un parquet flottant a besoin d’un sol parfaitement plat. Avec sa triple épaisseur, le plancher flottant possède une grande résistance mécanique, mais un manque de souplesse. Si vous voyez que la surface n’est pas encore au top, n’hésitez pas à demander au maçon de faire un réajustement. Par ailleurs, il est important aussi de veiller à ce que le sol soit bien sec avant de poser le parquet flottant.

Mettre en place un parquet flottant sans sous-couche adaptée

Appliquer la sous-couche est un détail très important avant la pose d’un plancher flottant. Cette couche permet de se protéger de l’humidité et d’avoir une isolation thermique et phonique. À vrai dire, la sous-couche est composée de deux autres sous-couches avec des propriétés différentes (un pare-vapeur et un phonique). En raison de la lame d’aire située en dessous du parquet flottant, il y a transmission de bruit. Vous devez encore alors choisir entre l’isolation des bruits dans la pièce ou des bruits d’impact lors de la sélection de la sous-couche.

Poser un parquet flottant sans tenir compte du chauffage au sol

Si vous envisagez d’installer un chauffage au sol avant la pose d’un parquet flottant, sachez que cela n’est pas toujours possible. Avec un plancher trop épais ou une dimension de lames non adaptée (trop large), vous allez risquer d’isoler trop. Pour ce genre de pose, il est recommandé de confier le travail entre les mains d’un professionnel afin de ne pas se tromper.